Amélioration de la qualité des soins dans le secteur privé de la santé au Bénin : Leçons apprises et perspectives

File Type: PDF | File Size: 285.92 KB

Au Bénin, le secteur privé joue un rôle capital dans le système sanitaire. En effet, le nombre d'établissements privés de soins est passé de 660 en 1998 à 2 614 en 2017. Selon l’enquête SARA menée en 2015, la capacité opérationnelle des établissements de soins est de 66% dans le secteur privé. Malgré une contribution de fourniture des soins à environ 60% des populations, le secteur privé de la santé reste marqué par une faible qualité des services et de soins. Il ressort, de l’évaluation rapide de la performance des agents de santé du secteur privé de 2016, que 62% des prestations sont de faible qualité eu égard aux normes et standards nationaux. En raison de l’absence d’un programme d’amélioration de la qualité des soins, tel qu’un processus d’accréditation ou de certification, la qualité des services de santé dans les établissements privés de soins constitue un défi à relever. Pour combler cette insuffisance, le projet d’Amélioration de la santé de la reproduction, du nouveau-né et de l’enfant (ANCRE), financé par l’USAID, a soutenu la mise en place d’un programme d’amélioration de la qualité des services du Paquet d’intervention à haut impact (PIHI) à partir de Novembre 2015. Ce programme a été mis en place en collaboration avec le Ministère de la santé (MS) et la Plateforme du secteur sanitaire privé du Bénin (PSSP).

 

Publication Date 
June 2018
Resource Type 
Technical Briefs
Regions/ Countries 
Language 
French