Les hommes s’engagent et relèvent le défi de l’adoption de la planification familiale à Gankpodo, Bénin

File Type: PDF | File Size: 1016.7 KB

En Afrique sud sub-saharienne et au Bénin en particulier, les hommes sont des acteurs incontournables dans la réussite des programmes visant la réduction de la mortalité maternelle et infantojuvénile. Ils sont généralement les premiers décideurs dans les foyers, notamment lorsqu’il s’agit de décisions liées à la taille de la famille ou aux soins des membres. Pourtant, très peu d’hommes sont favorables à l’utilisation des services de planification familiale (PF) par leurs épouses. Par exemple, dans les formations sanitaires des zones sanitaires (ZS) de Bassila et Djougou-Copargo-Ouaké, les femmes mariées consultent clandestinement à la recherche de services de contraception.

Conscient de cette situation, le Ministère de la santé du Bénin a adopté, en 2006, une politique permettant à chaque individu de recourir aux services de PF selon le besoin. Pourtant, l’application de la politique reste un défi. En vue de relever cet obstacle dans ses 10 ZS d’intervention, le programme d’Amélioration de la santé de la reproduction, du nouveau-né et de l’enfant (ANCRE), financé par l’USAID, a organisé la formation de plus de 200 prestataires des différentes maternités sur la PF entre octobre 2015 et avril 2016. Cette formation a pris en compte les stratégies d’implication des hommes dans la prise de décision concernant la PF et le choix des méthodes contraceptives.

Les hommes convaincus des avantages de la PF, sensibilisant d’autres hommes à Gankpodo
Les hommes convaincus des avantages de la PF, sensibilisant d’autres hommes à Gankpodo
Publication Date 
May 2018
Resource Type 
Success Stories
Regions/ Countries 
Language 
French